Top Sites
Tu te bats ? [Raven + Libre]



 

Partagez | 
 

 Tu te bats ? [Raven + Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Tu te bats ? [Raven + Libre]   Sam 28 Juil - 14:17

Mme Kirova, la nouvelle élève est arrivée.
La directrice de l'académie acquiesce et fait signe de faire entrer cette nouvelle dans son bureau. Une jeune fille, abordant un sourire provocateur entre alors dans la pièce, ses longs cheveux bruns encadrant son visage fin. Elle pose ses yeux bleus sur la directrice.
Bonjour mademoiselle Nightmare. Je vous souhaite bienvenue dans notre académie. Je vous prierais d'avoir un comportement correct et d'adopter une attitude un peu plus respectueuse. Suis-je claire mademoiselle Nightmare ? Un Moroï vous sera très prochainement attribué, nous ne doutons pas de vos capacités mais si vos manières laissaient à désirer, nous nous verrions contraint de lui désigner un autre Gardien. Compris ?
La jeune fille lève les yeux au ciel, avec une certaine colère. Elle doit en avoir assez que à chaque fois on lui reproche ses manières brutales et son comportement tapageur. Mais elle est habituée et sait que la meilleure des choses à faire est la suivante.
Oui, Mme la directrice.
Kirova affiche un sourire satisfait, tandis qu'elle fixe la brunette devant elle. Finalement cette Dlhampir coriace qui lui rappelle une certaine Hataway, va peut-être devenir une bonne gardienne...Enfin. On verra, à ses dix-huits ans.
Parfait. Votre chambre est individuelle et c'est la quarante-six, voici votre emploi du temps, vous n'avez pas de cours aujourd'hui, c'est dimanche, je vous rappelle que malgré cela vous ne devez pas faire de grabuges. Sur ce, vous pouvez partir.
La jeune fille, se contente d'hocher la tête et de sortir du bureau sous l'oeil du Dlhampir placé là. Elle marche tranquillement, quitte l'aile ou se trouve le bureau avec un soulagement évident. Elle en avait carrément marre, alors qu'elle venait à peine d'arriver. Elle devait pourtant se tenir à carreaux, vu qu'elle devait absolument rester dans cette académie, elle ne voulait pas retourner dans son ancien établissement scolaire...Elle soupira donc, et se dirigea vers le gymnase de Saint Vladimir, décidée à s'entraîner pour se défouler. Sauf que le spectacle qu'elle découvrit la laissa stupéfaite. Un Dlhampir était entrain d'expliquer un mouvement de combat à un Moroï. Elle s'approcha.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tu te bats ? [Raven + Libre]   Dim 29 Juil - 16:05

Raven se place, une jambe en avant, le pied de la jambe en retrait légèrement sur-élevé, et les poings serrés devant lui. Il n'as pas l'air fâché pourtant, il est juste concentré. Deux Dlhampirs, l'observant. Il s'adresse à eux, une légère touche d'anxiété dans la voix.
C'est bon comme ça ?
L'un des Dlhampirs, un blond, s'approcha de lui,et avec une voix amusée déclara :
Non toujours pas ! Rah làlà, qu'allons nous faire de toi ? Pose ton pied au sol, ce n'est pas de la danse, pas de pointes. Edward ! Montre-lui.
L'autre Dlhampir, un brun cette fois, le dit-Edward, s'approcha un peu du jeune Zeklos. Il déplaça d'abord le pied du Moroï du bout de son propre pied, et Raven faillit tomber et perdit sa posture. Il se reprit cependant, et se remit en place, cette fois les pieds correctement placés. Sauf qu'il était en déséquilibre. Edward lui indiqua ses jambes instables et lui montra comment se mettre. Raven soupira. Ça faisait plusieurs qu'il essayait ce mouvement si, celui pour donner un simple coup de pied circulaire. Les Moroï n'étaient pas doués pour les combats, ce qui expliquait sans aucun doute les difficultés de Raven. Mais le jeune homme faisait des efforts, il était rapide et agile mais souvent ses mouvements étaient trop brusques et c'est ce que Edward et l'autre Dlhampir essayait d'arranger. Et tandis que Raven arrivait enfin à maîtriser ce (foutu) mouvement, la porte du gymnase s'ouvrit. Le Moroï tourna alors la tête vers la nouvelle venue. Car il s'agissait d'une fille. Encore une nouvelle. Elle s'était approchée. Raven lui dédia un de ses fameux sourires tendre, avant de lui demander:
Tu veux t'entraîner ? Tu es nouvelle, non ? Moi c'est Raven Zeklos et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tu te bats ? [Raven + Libre]   Dim 29 Juil - 16:31

La jeune brunette fixa son regard sur le Moroï et les deux Dlhampirs. Le premier avait des cheveux noirs, et de très beaux yeux bleus. Sans pouvoir sans empêcher et ce malgré le fait qu'elle ne soit pas du genre à complimenter les gens, elle les compara à deux éclats de ciel. Avant de se contredire, non le bleu de ses prunelles étaient trop foncés pour être comparé à celui de ciel. Ne trouvant rien pour égaliser le bleu de ses yeux, elle abandonna et se hâta à décrire les deux autres personnes. Le premier était blond, et avait des yeux verts, de toute façon presque tout ceux étant blonds et ayant une peau claire ont les yeux verts. L'autre avait des cheveux bruns. Si en tant que Dlhampirs, elle était censée être attirée par les siens, elle trouvait malgré tout le Moroï plus beau. Ça suffit, idiote ! Je te rappelle que t'es jamais eu de copain et que t'en auras jamais ! Le Moroï fut le premier à tourner la tête vers elle. La jeune Dlhampir fut très surprise de remarquer son sourire tendre, peu de gens pouvaient sourire de cette manière. En tout cas, elle, elle n'avait jamais vu quelqu'un lui sourire comme ça. Elle fut ....contente ? Oui c'est ça, pourtant ce n'était pas quelque chose de spécial.
Tu veux t'entraîner ? Tu es nouvelle, non ? Moi c'est Raven Zeklos et toi ?
Raven Zeklos. Un noble de toute évidence, d'une famille importante et avec un prénom sympathique. Le tas de question que lui avait posé le Moroï, surprit légèrement Eden, mais celle-ci se reprit vite. Elle s'avança un peu pour se donner contenance et dit.
A la base, je voulais m'entraîner. Mais t'es nul ! C'est pas comme ça qu'on fait, pour les coups de pieds circulaires ! Vous deux dégagez, vous êtes incapables d'enseigner quoi que ce soit. Je m'en occupe !
Un sourire malicieux aux lèvres, elle affichait un air profondément agacé. C'est vrai quoi, ces Dlhampirs avaient un niveau très bas. Elle s'approcha un peu vers le Moroï avant de dire.
Moi, je suis Eden Nightmare. Enchantée ! Allez viens-là, je vais te montrer comment on fait.
La jeune rebelle se plaça elle-même en garde et donna un coup de pied circulaire dans le vide, vitesse ralentie, pour bien montrer à Raven comment on faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tu te bats ? [Raven + Libre]   Dim 29 Juil - 18:52

Elle sembla légèrement surprise et Raven supposa que c'était à cause du fait qu'il s'entraînait avec des Dlhampirs, alors que d'habitude la plupart des Moroï ne s'abaissaient pas aussi bas. Enfin...Raven s'était toujours demandé qui des deux races s'abaissaient le plus...Puisque les Dlhampirs étaient censés protégés les Moroï, ils s'abaissaient face à eux, en leur servant de gardes. La brune en face du jeune Zeklos se reprit assez rapidement. Raven en conclut qu'elle n'aimait pas montrer ses émotions. Il trouva assez étrange pour une Dlhampir, elle n'avait pourtant pas d'image à tenir...Enfin, peut-être que c'est juste son caractère. Ou que c'est autre chose.
A la base, je voulais m'entraîner. Mais t'es nul ! C'est pas comme ça qu'on fait, pour les coups de pieds circulaires ! Vous deux dégagez, vous êtes incapables d'enseigner quoi que ce soit. Je m'en occupe !
Elle s'était avancée. Raven songea que c'était pour se donner une importante ou juste pour ne pas avoir l'air d'une guigne plantée au milieu du gymnase. Enfin, il ne savait pas, il ne lit pas dans les pensées des autres....Après tout c'est l'Air qu'il maîtrise pas l'Esprit.
Elle affichait une moue malicieuse, tandis que Raven regardait ses compagnons partirent, après quelques mots prononcés dans leurs barbes invisibles. Pas forcément positif d'ailleurs, ses marmonnements. La fille avait l'air agacée...
Moi, je suis Eden Nightmare. Enchantée ! Allez viens-là, je vais te montrer comment on fait.
Nightmare ?! Raven trouva ça plus qu'étrange, après tout le nom de famille de cette fille signifiait "cauchemar" en anglais. Tu m'étonne qu'elle ai pas l'air commode ! Il la regarda exécuter un coup de pied circulaire au ralenti. Un tout petit peu agacé du fait qu'elle est virée Edward et Tom, il mémorisa de son mieux le mouvement et le fit. Il le réussit plus que bien, vu que son pied atteignit sans soucis l'estomac de Eden. Il l'avait pris par surprise et elle recula un peu sous l'impact. Un sourire victorieux aux lèvres, il commença à se rendre dans quelle merde il s'était fourré, à l'expression rageuse de la brune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tu te bats ? [Raven + Libre]   Dim 29 Juil - 19:32

Les deux Dlhampirs quittèrent le gymnase, à la satisfaction de la brunette, elle était très contente de se faire obéir, même si ses deux compères raciaux marmonnèrent pas mal de choses peu sympathiques à l'égard de la Dlhampir. Mais la jeune fille s'en foutait, elle était juste heureuse de se faire respecter et de voir que son côté provocateur et bagarreuse lui permettait de faire plier les autres. Ouaiiiis ! Je peux encore faire peur aux autres...Sans pour autant me faire traiter de fille maudite ! Trop bien ! Une fois qu'elle eût terminée de montrer le mouvement à Raven et de l'exécuter, elle se rendit compte qu'elle était peut-être allée trop vite. Alors qu'elle allait de nouveau faire le mouvement, elle vit passée une ombre, avant de sentir quelque chose entrait en contact avec son ventre, la faisant reculer. Une expression surprise et désabusée sur les traits, elle mit un moment à se rendre compte ce qui lui était arrivée. L'autre idiot de Moroï venait de réaliser un parfait coup de pied et de le lui envoyer en plein dans l'estomac. Quand elle eut terminée de comprendre ça, elle redressa la tête une expression furieuse sur le visage. Elle leva le poing et s'approcha menaçante du Moroï.
Tu vas me le payer...
Et sans attendre, elle balança un crochet du gauche à Raven, qui se le prit en pleine figure. Elle ne put s'en empêcher, malgré le règlement, malgré le fait qu'elle protégeait toujours les Moroï d'habitude, elle lui donna un autre coup, dans le ventre cette fois. Et alors qu'elle allait lui envoyé un autre crochet du gauche, son poignet fut bloqué.
Hors Rp : Sa te va Raven ? C'est bon comme intro' pour ta Gardienne ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tu te bats ? [Raven + Libre]   Jeu 2 Aoû - 18:17

Tourne, tourne dans mes bras….
Tourne, tourne autour de moi….
Tourne, tourne…

Je tourne… Oui je tournais. Je tournais sur moi-même. Dans un champ d’herbe et de fleurs. Ma longue robe blanche se démêlait sous mes déhanchements, mes cheveux volaient dans le vent et venaient se collaient à mon visage, mes pieds nus dansaient sur l’herbe tendre et sèche, mes bras se baladaient au rythme de mes tours, mes yeux se promenaient dans le ciel. La parfaite petite rêveuse.

Aujourd’hui, Raven était parti à l’entrainement. Je décidai donc de le laisser un petit peu seul. Enfin, du moins, sans sa gardienne sur le dos, c’est-à-dire, moi…. Je m’essayais à ne pas trop l’étouffer sous mon aile. Mais c‘était dur… très dur… J’avais, à plusieurs reprises, fait le trajet entre ma chambre et le gymnase, mais, la porte m’avait toujours arrêtait… Je n’avais pas eu le cran de l’ouvrir. J’allais surement faire honte à Raven. Je le comprends… Avoir une gamine de quatorze ans pour gardienne, alors qu’il en a dix-sept, n’est pas le mieux pour se faire respecter…

J’avais donc décidé de me calmer. Pour cela, je me réfugiai à l’extérieur. Le dehors, l’air frais, le vent, l’herbe et les branches sous mes pieds, le murmure des oiseaux… tout cela était mon univers. Tout cela réfrénait mes envies meurtrières et suicidaires quand Raven n’était pas à mes côtés.

Raven… Mon tout…. Ma moiti… Non, le Moroï qui était sous ma protection !
Soudain, me cœur se fissura, je tombai par terre. La douleur était encore supportable… Pour l’instant…. Raven !! Il était en danger !

La seconde d’après j’étais sur mes pieds, en train de courir comme une dératée. Je traversai les champs, sautai au-dessus des clôtures. Mais quelle idée j’avais eu d’aller aussi loin !! Je ne mettais pas rendu compte de la distance que j’avais parcourue, tellement j’étais triste. Ma robe s’accrocha aux fils barbelés, elle se déchira. Mes jambes étaient meurtries par les ronces, mais qu’importe ? Tant que j’arrivais à temps pour mon Moroï !

J’enfonçai les portes du gymnase, d’un coup de pied plus qu’énergique. Et la vision que j’eu me hérissa les poils. Une nouvelle Dlhampir se battait avec Raven, et pour de vrai ! Pas un entrainement comme il est coutume ! Non ! Bien sûr que non, il fallait qu’elle se batte d’entrée de jeu, qui plus est, avec RAVEN !! Elle se permettait de lui envoyer un coup de poing dans le ventre ! Raven se retrouva à terre…. Ce fut, pour moi une vision apocalyptique.

Je me précipitai sur le tatami, et bloquai le poing de la femme, qui allait, sans aucuns doutes, se retrouver dans l’estomac de Raven, si je n’étais pas intervenue. Je la fis décamper de ses positions, et la plaqua au mur. L’avant-bras appuyé sur la gorge. Je la regardai droit dans les yeux, ma rage devait s'y lire. Je ne me privai pas, et grognai presque sur la jeune fille. Ma main libre releva ma robe, s’arrêta en haut de ma cuisse droite, et y dévoila une jarretière coinçant un nunchaku. Je m’en saisi.

Je jetai un coup d’œil à Raven, qui était toujours derrière moi, à l’écart. Il était toujours à terre, et j’avais peur qu’il ne succombe. Je devais faire vite. Je me reculai du mur, libérant ainsi la femme. Je lui envoyai un coup de pieds magistrale dans les côtes, lui entourai le nunchaku autour du cou pour la rendre inconsciente, et lui donnai un dernier coup sur la tête pour m’assurer au moins cinq minutes pour aider Raven.

Je rattrapai la femme qui tombait, et la déposai au sol. Puis, je me déplaçai vers Raven. Je m’agenouillai à ses côtés, et lui relevai tendrement la tête et la plaçai sur mes genoux, pour lui faire un genre de coussin. Je lui caressai les cheveux, en attendant qu’il reprenne connaissance.

« Raven… Oh, Raven… Je suis si désolée…. »

Une larme tomba sur sa joue pale.


Dernière édition par Onéon Blaïzakt le Mar 7 Aoû - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tu te bats ? [Raven + Libre]   Jeu 2 Aoû - 18:47

Il n'aurait vraiment pas dû faire ça ! La Dlhampir en face de lui, semblait totalement furieuse et une intuition, sortie d'on ne sait ou, lui disait qu'il allait faire les frais de la rage qu'il lisait dans les yeux de la brune. Raven recula, quand elle s'approcha. Surtout quand il se rendit qu'elle avait le poing levé, prêt à frapper...
Tu vas me le payer...
Bizarrement, il n'avait aucun doute sur ce point, pour le payer il allait le payer...Il lui suffisait de regarder les yeux de la fille, pour le comprendre. Le premier coup l'atteignit en plein visage et il recula sous l'impact. Cette fille avait une satanée force ! Il tituba cinq secondes avant de se recevoir un autre coup, en plein ventre cette fois. Elle se vengeait. Il l'avait frappé, elle le frappait. L'idée de se défendre ne lui traversa même pas l'esprit. Après tout...C'est lui qui avait commencé ! Alors non, il ne voulait et ne pouvait pas se défendre. Ni avec sa magie, ni avec ses poings. Et puis, même si il avait du mal à se faire battre par une fille, elle était plus forte que lui. Une nouvelle fois, il tituba, tandis que sa vision se troublait et qu'il tombait en arrière. Il ferma les yeux, juste pour ne pas voir le prochain coup venir, mais au final, il s'évanouit, sans même le réaliser.
Quand il s'éveilla de nouveau au monde qui l'entourait, la première chose qu'il vit ce fut les yeux de sa chère Onéon. Il aurait pu se noyer dans le bleu intense de ses yeux...Après, il constata autre chose. Déjà sa tête reposait sur le genoux de sa Gardienne. Elle est toujours aux petits soins pour lui...Puis une nouvelle fois, il découvrit autre chose, la main de la Dlhampir dans ses cheveux.
Raven… Oh, Raven… Je suis si désolée….
Et là, il découvrit une larme, perle de cristal, coulant le long de sa joue. Elle pleurait. Pour lui. Parce que ce n'était qu'un crétin, incapable de se défendre et qui avait voulu jouer les fiers en foutant un coup de pied à l'autre tyrannique brune. Un élan de culpabilité le traversa, en se rendant compte qu'il inquiétait Onéon...Il afficha un sourire, pâle copie de son éclatant sourire si habituel, mais tendre quand même.
Héhé...c'est ma faute. Je suis...désolé. T'inquiète pas....
La tête lui tournait légèrement. Il se redressa, en position assise, le regard vague. Et puis là, il remarqua que la brune tenait un nunchaku à main, il reconnût immédiatement celui d'Onéon et et remarqua autre chose, la brune avait des marques de coups. Sa chère Onéon s'était occupée d'elle...Il aurait voulu dire quelque chose à Eden, mais il ne trouva rien et décida finalement de se contenter d'un sourire à l'adresse d'Onéon, et préféra ne plus regarder Eden...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tu te bats ? [Raven + Libre]   Jeu 2 Aoû - 19:30

La jeune brunette tourna la tête, vers la personne qui osait l'empêcher d'assouvir sa rage. Elle faillit éclater de rire en constatant que ce n'était qu'une gamine, de quatorze ans, tout au plus...Peut-être même moins. Elle portait une robe blanche, abîmée d'ailleurs...Et ses jambes montrait des signes de petits blessures. Elle avait des cheveux châtains et des yeux bleus. D'une certaine façon, elle ressemblait un peu à Eden, à cause de ses yeux. En plus, ils avaient tout les trois, Raven, cette fille, Eden, des yeux bleus ! Quelle coïncidence amusante. Eden aurait peut-être dû, ne pas la sous-estimer...Parce que la petite avait de la force. Au point qu'elle réussie à faire reculer, et à faire quitter de sa position d'attaque, la brune. Celle-ci avait encore envie de frapper le Moroï mais une once de raison traversa son esprit et elle se força, à ne pas frapper la petite, à ne pas l'envoyer valser. Elle se laissa faire, en imposant juste assez de résistance pour que cela passe inaperçu. Elle ne voulait pas passer pour une faible mais tabasser un Moroï ne ferait pas bon dans son dossier et en plus...Elle ne voulait pas faire mal à ce garçon. Si cette petite n'était pas intervenue, elle aurait sans aucun doute fracasser ce Moroï, elle aurait aussi peut-être pu le tuer...Alors, Eden se laisse faire, se laisse plaquer contre le mur. Elle laisse l'avant-bras de la petite s'appuyait sur sa gorge, même si c'était douloureux mais d'une certaine façon, la douleur lui permettait de se reprendre, de ne pas se défendre. Toujours est-il que la petite aux yeux bleus semblait vénère et qu'elle ne se privait pas pour le montrer. Un grognement s'échappe carrément d'elle. Eden la compare un instant à un animal sauvage. Redoutable la jeunette malgré son si jeune âge, justement...Faudrait qu'Eden organise un vrai combat contre elle, un de ses quatre. La douleur était supportable. Soudain la gamine sortit un nunchaku de sa robe et la brunette commença à s'inquiéter. La petite avait vraiment l'air enragée. Elle se recula pourtant et Eden se permit de croire, que la gamine en avait finie avec elle. Malheureusement pour la Dlhampir, la petite continua, car elle lui envoya un sublime coup de pied dans les côtés, faisant grogner de douleur la brune. Un léger étourdissement la prit, assez important,pourtant, pour permettre à la gamine de lui enrouler le nunchaku autour du coup, la faisant tomber dans les pommes, presque aussi tôt. Un autre coup, à la tête cette fois, l'atteignit cependant.
Pendant deux-trois minutes, maximum, la brune perdit conscience. Quand enfin, elle se "réveilla", elle découvrit un truc, qui aurais pu la faire verdir de jalousie. Cette gamine, caressait les cheveux du Moroï, et elle devina. Elle faisait ça, avec, pour, amour. Eden connaissait bien les sentiments. Facile pour elle de voir que la petite était totalement accro au garçon.
Raven… Oh, Raven… Je suis si désolée….
Beurks. Ça dégoulinait d'amour et ça pouvait très bien rendre malade Eden. En plus, elle avait un petit peu, mais juste un tout petit peu, l'impression de tenir la chandelle. Enfin, Raven finit par ouvrir les yeux.
Héhé...c'est ma faute. Je suis...désolé. T'inquiète pas....
Ça c'était carrément gerbant ! Elle croisa brièvement le regard du Moroï, avant que celui-ci, s'étant assis, sourit à sa "sauveuse" et qu'il évite le regard d'Eden. Celle-si se redressa, se leva et adressa un sourire vaguement amusé aux amoureux, comme elle avait décidé de les surnommer maintenant.
Ah putain ! Gamine t'as de la force. Un de ces quatre, je serais ravie de coller une pâtée ! Quant à toi, Raven...Tu devrais peut-être t'entraîner avec la gamine, plutôt qu'avec les deux nullars de tout à l'heure. Ah et j'oubliais les amoureux, je suis désolée. Mais me frapper, n'est pas une bonne manière de devenir pote avec moi, compris, minus ? Pas toi, gamine, hein, mais ton copain. Sinon, gamine, moi c'est Eden Nightmare. Enchantée !
Malgré le fait qu'elle était légèrement étourdie, Eden s'en sortait plutôt bien, vive la résistance des Dlhampirs !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tu te bats ? [Raven + Libre]   Jeu 2 Aoû - 22:25

Il ouvrit alors les yeux. J’étais si soulagée, il était encore vivant, et maintenant il était de nouveau conscient ! Je lui souris affectueusement, et lui caressai la joue, pour balayer cette larmes qui n’avait pas sa place, ici et tout de suite. Il regardait autour de lui, comme si il redécouvrait ce monde. Il s’attarda sur moi, sur sa joue, puis :

Héhé...c'est ma faute. Je suis...désolé. T’inquiètes pas....

Il se leva et s’assit face à moi. Son regard se posa sur mon nunchaku, qui était en la possession d’Eden. J’enragée encore. Comment cette femme, une Dlhampir, aurait pu se battre réellement avec un Moroï ? Race que nous sommes sensé protéger au péril de notre vie ?! Puis, un sourire se dessina sur les lèvres de Mon Moroï. Je fondis, comme à chaque fois…. Cela me fit oublier la sauvageonne qui était derrière moi, un instant.

Ah putain ! Gamine t'as de la force. Un de ces quatre, je serais ravie de coller une pâtée ! Quant à toi, Raven...Tu devrais peut-être t'entraîner avec la gamine, plutôt qu'avec les deux nullars de tout à l'heure. Ah et j'oubliais les amoureux, je suis désolée. Mais me frapper, n'est pas une bonne manière de devenir pote avec moi, compris, minus ? Pas toi, gamine, hein, mais ton copain. Sinon, gamine, moi c'est Eden Nightmare. Enchantée !

Cette voix, me tira de ma transe, et me rappela qui était encore là, derrière moi. Je me relevai instantanément, position de combat, poings serrés en avant. Je me plaçai inconsciemment devant Raven, qui était toujours assis. Dans ma tête, elle était une ennemie, même si nous sommes toutes les deux de la même race. Des Dlhampirs. Quand je compris qu’elle ne voulait plus m’attaquer, mais qu’elle me parlait tranquillement, je me sentis gênée. Dérangée par ma position d’attaque. De plus, voir mon nunchaku dans ses mains, me procura une sensation bizarre, comme si ça pouvait être moi qui avait faillie tuer un Moroï. Je suis capable, que je deviens « l’obscurité » de moi-même. J’en eu des frissons dans tout le corps.

Mes mains se baissèrent, et triturèrent ma robe pour essayer de la remettre en bon forme, mais surtout pour me donner une contenance. Quand quelque chose dans sa tirade me frappa de plein fouet « les amoureux »… Comment pouvait-elle savoir la nature de mes sentiments envers…. Non c’est impossible ! Ça ne se voyait pas autant que ça ! J’étais en rage ! Je ne pouvais plus me contrôler ! Je m’avançai vers elle, lui repris d’un coup sec mon armes des mains, la menaçai avec celle-ci, et lui débité au visage :

" Je ne suis pas une gamine ! On ne traite pas celle qui vient de te battre de « gamine », même si tu t’ais retenue. Ça se sent ! mais bref passons, comme tu ne connaissais pas mon prénom, je laisse couler. Raven n’a pas besoin de tes conseils. Il est assez grand pour choisir avec qui il veut s’entrainer. S’il veut s’entrainer avec des hommes, qu’il le fasse ! Moi c’est Onéon Blaïzakt, et j’aurais été heureuse de te rencontrer dans d’autres circonstances. Minus ?! Il n’est pas « Minus », c’est Moroï, tu lui dois le respect, mais ça, je pense que tu l’as oublié ! Et puis…

Le rouge me monta à la tête, je commençais à être hors de moi

Et puis on n’est PAS amoureux !!!!"

Je réagissais comme une gamine de treize ans. Je me rebiffais comme la gamine de quatorze ans que j’étais….
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tu te bats ? [Raven + Libre]   Ven 3 Aoû - 12:39

Raven ignorait du mieux qu'il pouvait, Eden. Il ne l'appréciait pas vraiment, mais ne la détester pas non plus. Il ne voulait pas la regarder, parce qu'il se sentait coupable. Ah mais quel idiot quand même ! Se sentir coupable parce que cette fille s'est pris une raclée ? Mais c'est vraiment stupide. Il le savait en plus, hein mais bon, il est comme ça. D'une certaine façon, il se sentait bien aussi...Après tout, il était en sécurité, Onéon était là, il n'avait plus peur. Il n'avait pas peur de la fille brune, non pas du tout, c'était une peur générale, qui le glaçait mais qu'il s'efforçait de surmonter.

Ah putain ! Gamine t'as de la force. Un de ces quatre, je serais ravie de coller une pâtée ! Quant à toi, Raven...Tu devrais peut-être t'entraîner avec la gamine, plutôt qu'avec les deux nullars de tout à l'heure. Ah et j'oubliais les amoureux, je suis désolée. Mais me frapper, n'est pas une bonne manière de devenir pote avec moi, compris, minus ? Pas toi, gamine, hein, mais ton copain. Sinon, gamine, moi c'est Eden Nightmare. Enchantée !

Elle exagérait peut-être avec le "gamine"...Peut-être même beaucoup ! Parce que sa Gardienne, n'était pas une gamine ! Non, non pas du tout. Pour le coup, Raven ne se sentait plus du tout coupable ! Cette fille osait leur donner des conseils. Il remarqua alors, que Onéon s'était déplacé, vite, et qu'elle s'était placé en garde devant lui. Encore une fois, il sourit...Puis il se rappela la situation, et se demanda un petit peu ce qui avait pu tant vexer sa Gardienne. Le coup du "Gamine" ? Il se rappela chacun des propos d'Eden. Et puis là, ça fit un petit déclic dans son cerveau. Elle les avait appelés les "amoureux" ?! Mais...C'est quoi ça ?! Elle est malade, cette fille...Raven se sentit rougir, mince c'était obligé, qu'il réagisse comme ça ?! Il baissa la tête, tandis que Onéon s'avançait vers Eden et lui arrachais son nunchaku des mains. Raven ne dit rien, quand elle menaça la fille brune avec son arme, gêné, en colère, il ne savait pas quoi dire à cette...idiote, elle avait traité de gamine Onéon, et elle allait le payer...

Je ne suis pas une gamine ! On ne traite pas celle qui vient de te battre de « gamine », même si tu t’ais retenue. Ça se sent ! mais bref passons, comme tu ne connaissais pas mon prénom, je laisse couler. Raven n’a pas besoin de tes conseils. Il est assez grand pour choisir avec qui il veut s’entrainer. S’il veut s’entrainer avec des hommes, qu’il le fasse ! Moi c’est Onéon Blaïzakt, et j’aurais été heureuse de te rencontrer dans d’autres circonstances. Minus ?! Il n’est pas « Minus », c’est Moroï, tu lui dois le respect, mais ça, je pense que tu l’as oublié ! Et puis…

Raven le sentit très mal, le "et puis"...Onéon était toute rouge et semblait totalement furax...Là, il plaindrait presque Eden. Presque.

Et puis on n’est PAS amoureux !!!!

Il ne dit rien, et se leva. Bon, il ne l'avouera jamais, de chez jamais mais tout de même, il se sentit légèrement blessé. Après tout, sa Gardienne semblait catégorique. Il s'approcha d'Onéon, passa ses bras autour de ses épaules, vu qu'elle était légèrement plus petite que lui, pour essayer de la calmer. Peut-être pas la meilleure manière de le faire.

Eden, c'est pas une bonne idée de la traiter de gamine. Ce n'est pas une gamine. Et on est pas amoureux. Si tu veux qu'on reparte sur de bonnes bases, change tes manières. En tout cas, désolé pour le coup de pied...Et t'as raison sur un truc, Edward et Tom sont nuls pour m'entraîner mais je donne suffissament de travail à ma Gardienne, sans avoir besoin d'en rajouter.

Il serra brièvement Onéon, avant de se décider à la relâcher, espérant qu'elle ne frapperait pas Eden. Si Kirova apprenait qu'il s'entraînait avec des Dlhampir et que ça avait mal tourné, il était mort...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tu te bats ? [Raven + Libre]   Ven 3 Aoû - 15:11

Eden se mit à prendre compte de ses blessures, de ses futurs bleus, du fait qu'elle aurait certainement des marques rougeâtres sur le cou, pendant quelques temps. Elle a toujours le nunchaku de la gamine dans la main, et elle me demandais si elle pourrais étrangler quelqu'un avec, avant que la môme ne lui reprenne. Comme la directrice...Ah non, merde, elle ne peut pas faire ça ! Elle vient de se rappeler qu'elle est en conditionnement ici ! Avec la connerie qu'elle venait de faire...Elle est bonne pour le renvoie ! Elle adresse un vague regard à la gamine, qui devient vite amusé en se rendant compte qu'elle est en position de combat et qu'elle semble prête à attaquer. Par contre, du côté du minus, elle remarqua des rougeurs...Oh ! Ainsi les sentiments de la gamine étaient réciproques ? Il faut peut-être contacter une agence matrimoniale pour ses deux-là...La gamine sembla soudain furieuse et elle s'avança vers notre brunette, lui ôta le nunchaku des mains et aussitôt la menaça avec.
Je ne suis pas une gamine ! On ne traite pas celle qui vient de te battre de « gamine », même si tu t’ais retenue. Ça se sent ! mais bref passons, comme tu ne connaissais pas mon prénom, je laisse couler. Raven n’a pas besoin de tes conseils. Il est assez grand pour choisir avec qui il veut s’entrainer. S’il veut s’entrainer avec des hommes, qu’il le fasse ! Moi c’est Onéon Blaïzakt, et j’aurais été heureuse de te rencontrer dans d’autres circonstances. Minus ?! Il n’est pas « Minus », c’est Moroï, tu lui dois le respect, mais ça, je pense que tu l’as oublié ! Et puis…
Oh la gamine défend corps et âme son chéri. Si Eden n'était pas Eden, elle aurait pu trouver ça craquant, là, elle trouve ça gerbant. Mais bon, vomir devant ses gosses, lui ferait perdre toute sa dignité et ce n'était pas le genre de la brune. Et puis bon, elle les trouvait...presque mignons, à se chercher ainsi. Si elle s'écoutait...Mais non ! Elle a assez de problèmes avec ses propres sentiments sans s'emmerder avec ses deux gamins ! Par contre, Eden s'amuse, la gamine est rouge, le minus aussi, même pour cette Onéon, ça doit être plus de rage qu'autre chose...
Et puis on n’est PAS amoureux !!!!
Eden serra les dents discrètement les yeux brillants d'amusement...Elle n'avait qu'une envie : Eclater de rire ! Elle trouve la gamine hilarante, avec sa rage. Pourtant, elle ne va pas rire, déjà parce que la gamine serait cap' de lui coller un pain et qu'Eden ne pourrait pas riposter. Eden dévisage quelque chose derrière Onéon, Raven vient de se lever et il s'approche de la gamine. A la surprise d'Eden, il va aller l'enlacer, comme pour l'empêcher d'attaquer. Peut-être qui vont arrivés à se trouver tout seuls...Peut-être qu'ils ont auront pas besoin d'une aide matrimoniale ! L'espoir fait vivre.
Eden, c'est pas une bonne idée de la traiter de gamine. Ce n'est pas une gamine. Et on est pas amoureux. Si tu veux qu'on reparte sur de bonnes bases, change tes manières. En tout cas, désolé pour le coup de pied...Et t'as raison sur un truc, Edward et Tom sont nuls pour m'entraîner mais je donne suffissament de travail à ma Gardienne, sans avoir besoin d'en rajouter.
Eden, t'as pas le droit de craquer...Putain ! Il est trop mignon ! La gamine et lui, mais ils sont trop craquants !! Eden se serait bien foutu une claque, car malgré tout, elle arrive à trouver ces deux petits trop mignons. Raven serre d'une façon très brève Onéon, assez peu longtemps qu'Eden doute un petit peu de ce qu'elle vient de voir. Elle ne peut s'en empêcher : Elle rit doucement, avant de se pencher en avant et de complètement éclaté de rire. Non mais sérieux, ils sont trop...Mignons, crétins, naïfs, tout ce que vous voulez !
Hahaha ! Vous...êtes trop...Putain, z'êtes trop tops. Et je l'appelle minus, si je veux, gamine. Mais bon, vu que vous vous défendez mutuellement, je vais être sympa. Bon allez, désolée les amoureux mais moi faut que j'y aille. Je dois visiter ma chambre. Raven, on se retrouve demain vers 17 heures, pour que je t'entraîne. Emmène ta chérie, si tu veux. Bye, les n'amoureux !
Et sur un dernier éclat de rire, Eden quitta le gymnase, un sourire provocateur aux lèvres.
[Rp finish, pour moi ^^ Merci à tout les deux, c'était super ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tu te bats ? [Raven + Libre]   Mar 7 Aoû - 16:45

Ses yeux s’emblèrent briller un instant. Cela l’amusait tant que ça de me mettre en rogne ?! Je ne comprenais vraiment pas les filles dans son genre ! Le sang me montait à la tête, mes oreilles bourdonnaient, bientôt de la fumée sortira de celles-ci, et ma petite cervelle en ébullition exploserait à la figure de cette Eden. Je voulu mettre une deuxième dérouillée à mon ennemi ici présente, quand deux bras d’homme se faufilèrent autour de mes épaules et de mon cou. Des bras que je connaissais bien, pour mettre, à maintes reprises, venues en aide. Une légère pression sur la tête m’indiqua que Raven avait posé la sienne sur mon crâne.

Cette, chaleur, cette douceur, cette odeur….. Tout chez lui me plaisais et m’attirais comme un aimant. Son sourire me faisait l’effet d’un baiser… Son touché m’électrisait de l’intérieur… Quand Eden avait dit « amoureux », la honte m’avait envahie. Aucun gardien ne doit avoir de tels sentiments pour son protégé. C’est ainsi, je ne pouvais pas, je n’avais pas le droit de regarder Raven comme je le faisais de temps en temps, je ne pouvais pas m’imaginer fonder une famille avec lui, je ne devais même pas penser à l’idée de le toucher comme le ferait sa femme. Tout cela m’était strictement interdit ! Ce n’était qu’un magnifique rêve… Rien de plus….

Mes épaules retombèrent, décontractées. Ma rage se mua en attendrissement…. Attendrissement ?!? Pour cette brute ?! Je suis vraiment bizarre dite moi ! Les bras de Raven m’apaisaient, et me permettaient de me contrôler.

Eden, ce n'est pas une bonne idée de la traiter de gamine. Ce n'est pas une gamine. Et on n’est pas amoureux. Si tu veux qu'on reparte sur de bonnes bases, change tes manières. En tout cas, désolé pour le coup de pied...Et t'as raison sur un truc, Edward et Tom sont nuls pour m'entraîner mais je donne suffisamment de travail à ma Gardienne, sans avoir besoin d'en rajouter.

Déjà Raven desserra l’étreinte, et se recula quelque peu. Ses bras glissèrent sur ma peau, et revinrent à leurs places. Cette simple sensation me donna la chair de poule. Mon cœur se serra. Et si Raven me voyait comme une gamine soûlante ?! Et s’il me détestait ?! Je pense que si j’apprenais de telles choses, je n’y survivrais pas. Je me rassurais en me disant, que s’il me détestait vraiment il ne se préoccuperait pas de moi comme il le fait. Mais…

Un rire échappait à Eden, puis, en un quart de seconde se plia en deux, en riant à gorge déployée. Il m’énervait vraiment à ce foutre de nous ! Ma fureur balaya mon désespoir d’un seul coup.

Hahaha ! Vous...êtes trop...Putain, z'êtes trop tops. Et je l'appelle minus, si je veux, gamine. Mais bon, vu que vous vous défendez mutuellement, je vais être sympa. Bon allez, désolée les amoureux mais moi faut que j'y aille. Je dois visiter ma chambre. Raven, on se retrouve demain vers 17 heures, pour que je t'entraîne. Emmène ta chérie, si tu veux. Bye, les n'amoureux !

Grrh ! Je n’en pouvais plus ! Il fallait que je lui efface le portrait ! Que je lui donne une bonne leçon ! Après avoir dit ces derniers mots, elle me tourna le dos, et partis en direction de la porte. Non mais elle pensait s’en tirer si facilement cette misé…. Cette fille !?! Foi d’Onéon, ça n’allait pas se passer comme ça !! J’arrachai le bas de ma robe en haillons, qui m’empêchait de me battre convenablement, et me mis à courir à la suite d’Eden en criant :

Attend un peu sale….

Je ne pus finir ma phrase….
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tu te bats ? [Raven + Libre]   Ven 14 Sep - 19:09

Il n'eut pas le temps d'ajouter quoi que ce soit à son petit discours. Car la Dlhampir émit un rire, avant de carrément se plier en deux. Elle semblait juste...Folle. Enfin pas folle, mais en tout cas pas très claire dans sa tête. Surtout que Raven en voyait pas ce qu'il y avait de drôle ! Il avait juste l'impression qu'elle se foutait d'eux. En fait, elle se foutait certainement d'eux, c'était obligé.

Hahaha ! Vous...êtes trop...Putain, z'êtes trop tops. Et je l'appelle minus, si je veux, gamine. Mais bon, vu que vous vous défendez mutuellement, je vais être sympa. Bon allez, désolée les amoureux mais moi faut que j'y aille. Je dois visiter ma chambre. Raven, on se retrouve demain vers 17 heures, pour que je t'entraîne. Emmène ta chérie, si tu veux. Bye, les n'amoureux !

Elle leur tourna le dos, et s'en alla, tranquille. Raven lui resta un moment bouche bée. Elle...Allait l'entraîner ? Sérieusement ? De vrai ? Avec Onéon ? Sa serait trop bien si Onéon assistait à son entraînement, il pourrait lui montrer ce qu'il vaut ! Enfin...Il sait qu'il ne vaut pas grand-chose...Surtout au niveau des combats. La Gardienne arracha le bas de sa robe, rapidement et courut derrière Eden.

Attend un peu sale….

Là, il réagit. Il attrapa son bras, doucement, mais avec suffisamment de force pour la retenir. Ok, il ne ferait pas le poids si elle décidait de l'ignorer...Heureusement pour lui, elle ne le repoussa. Il ne l'aurait certainement pas supporter de toute manière. Il se tourna vers elle, sourit et déclara :

Allez viens Onéon...On rente. J'en ai marre de m'entraîner. On va se balader ?

Il lui sourit encore plus, la lâcha, alla chercher sa veste dans un coin du gymnase, passa une main dans sa tignasse, avant de retourner près de sa Gardienne. Il reprit sa main, et l'entraîna avec lui, vers la cour.

HRP: Arf c'est vraiment court et c'est fin de rp pour Raven ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tu te bats ? [Raven + Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu te bats ? [Raven + Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Ici on fait des débats
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leyn'ka :: Rp (Même les events)-